Traité de la Peinture

 

J'ai décidé de chercher par moi-même comment arriver à prouver que c'était bien une oeuvre de Léonard de Vinci, je me suis donc procuré le Traité de la Peinture d'André Chastel.

C'est ainsi que j'ai compris que ce tableau était son Traité de la Peinture qu'il avait voulu mettre sur la toile.

Je sais que ceci peut paraître incroyable, je n'en reviens toujours pas.

Dans son Traité de la Peinture la partie la plus importante est la partie qui traite de l'optique. La grande invention qu'on attribue à Léonard est la façon de traiter la perspective.

Schéma de la diminution de la vue par Léonard de Vinci.

Quand j'ai vu cette forme je me suis dit que cela correspondait étrangement à l'architecture des batîments du tableau et j'ai donc superposé les deux.

Superposition sur le tableau.

J'ai superposé sans changer l'angle du schéma de Léonard et 99% des pierres sont comprises dans son triangle, il faut savoir que Léonard était aussi architecte.

Le premier repère de son schéma tombe sur la paysanne, le deuxième sur les deux hommes en noirs.

La lecture du Traité de la Peinture m'a permis de m'habituer à sa logique mais également aux formes de ses dessins.